Pour la plus récente version de cette page, visitez :www.philippebedard.net

https://www.philippebedard.net/fr/portfolio/200x/coeurs-verts/

Coeurs verts (acrylique sur toile)

Le titre de cette toile est bien entendu inspiré de la forme des feuilles de cette belle plante dont je ne me souviens plus de son vrai nom. On en a une dans notre salle à manger et elle est maintenant pleine de feuilles!

Dans un camaïeu de vert, cette toile m’a permis de pratiquer beaucoup les dégradés de couleurs avec l’acrylique. Un dégradé est très simple à produire à l’huile étant donné que la peinture sèche lentement. Mon premier essai à l’acrylique (En attendant sur le quai) au début de 2004 montre à quel point j’ai eu de la difficulté avec la technique du dégradé à l’acrylique.

Après plusieurs tentatives (il doit y avoir au moins 5 couches!), j’ai réussi cette toile en utilisant une technique appliquée rapidement. Je prépare d’abord au moins trois couleurs de tons différents et j’applique la couleur avec un pinceau à langue de chat. Une fois que j’ai appliqué une première bande de couleur, je continue avec le même pinceau avec une deuxième couleur tout en repassant légèrement sur la première bande. En allant assez vite, cela fonctionne assez bien.

J’ai aussi essayé une autre technique de dégradé que j’aimais bien mais qui donnait un aspect trop moderne pour ce sujet. Cette technique consiste aussi à préparer d’abord les tons de couleurs en assez grande quantité et à l’appliquer à l’aide d’un tissu. Le mélange produit par le tissu qui glisse sur la toile produit des taches de couleurs mélangées assez intéressantes mais inégales. Je vais bien l’essayer une prochaine fois…

Philippe Bédard, Coeurs verts, octobre 2005, acrylique sur toile, 40,5 x 30,5 cm, 16 x 12 po (profil 7/8 po) - Non disponible (collection privée, Québec, Canada)

Commentaires sur Instagram

Vedette Oeuvre originale Exploration